vendredi 27 décembre 2013

MINUTE DE SILENCE




     



                                        Pousser le son des mots dans le silence

                                        L'oral s'étrangle et la voix se mutile

                                        Quand le bruit avorte son impertinence

                                        Pour faire une minute de parole stérile.



                                       L'instant va se jeter dans la mémoire

                                       Fertiles secondes à penser tout bas

                                       Où l'expression a perdu son pouvoir

                                       Pour une minute où l'on ne parle pas.



                                       Sans écho ni trémolo de murmure

                                       L'émotion vive à sa façon de se taire

                                       Quand le vocal retenu en capture

                                       Va la minute surseoir le vocabulaire.



                                       Retenu de langage à ne plus rien dire

                                       Le verbe va s'insinuer sur la raison

                                       Et le sujet feutré ira se recueillir

                                       Dans la minute muette de conjugaison.



                                       Sur quelques secondes incliner la voix 

                                       Où si peu de temps et tant d'absence

                                       Puiser la pensée et le souvenir à la fois

                                       Pour symboliser une minute de silence.



                                                                                                M  PIERRON


Copyright © M. Pierron 


5 commentaires:

Anonyme a dit…

beau poème
merci a
L AUTEUR POETE
j aime bien (( le poème ))

Cathy a dit…


Point n'est besoin de parler quand l'émotion est à son comble... Et le silence en dit bien plus long que fertiles propos. Une marque de respect aussi quelquefois. Les yeux parlent d'eux-mêmes...

Bravo, Michel, et que 2014 te soit douce et agréable.

Bisous,
Cathy.

Alexander Hakman a dit…

J'aime les mots... J'apprécie ceux qui les sortent des ornières et les font murmurer, crier, rire, chanter, pleurer... C'est un beau cadeau du ciel que ce don de faire vivre les mots. Merci pour le partage.
Alexander Hakman

Cath P a dit…

Des mots qui vous emportent vers une belle minute de silence !

Danielle DROUET a dit…

merci pour ces mots magiques de tendresse et de douceur que le silence nous emporte