dimanche 16 février 2014

LISE ET MOI





                             Nous partagions le secret de nos désirs

                             Lise et moi étions beaux et jeunes à la fois

                             Et nos purs sentiments aimaient nourrir

                             La tendresse qui consumait nos émois.



                             Les pas cheminant la sente ombragée

                             Nous écoulions ces instants substantiels

                             Dans la plénitude de nos après-midi d'été

                             Les yeux enlacés sur nos regards fidèles.



                             Nos bouches remplies de mots doux

                             Laissaient par nos illusions profondes

                             Couler le bonheur sur nos joues

                             Unissant chaudes nos lèvres fécondes.



                             Lise affectueuse me donnait son coeur

                             Son visage fragile dont je m'étais épris

                             M'offrait sublime la caresse en douceur

                             De son sourire et son charme aussi.



                             Nos étreintes en langoureux vertiges

                             Versant nos baisers tendres et courts

                             Attendaient que notre plaisir se fige 

                             Pour se jeter dans notre acte d'amour.



                             Je m'enivrais de ses suprêmes vertus 

                             Lise concevait son bras sous le mien 

                             Heureux le pas libre vers l'inconnu

                             Nous allions mon coeur prés du sien .



                                                      M  PIERRON



Copyright © M. Pierron


12 commentaires:

flipperine a dit…

quel joli poème de jolis amoureux

Philbert Pierre a dit…

Bonjour
Nous ne nous connaissons que par blogs interposés, je profite de cette état de fait pour vous inviter à venir (si le cœur vous en dit) visiterLa librairie des inconnus (http://lalibrairiedesinconnus.blogspot.fr/), projet qui à mis du temps à mûrir, mais je pense que «le résultat» et «la cause» valent la peine de vous être présentés. Puisque sur ce blog figure votre propre blog.
Merci pour votre attention
Cordialement
Pierre Philbert

Cathy a dit…

Quel romantisme, Cher Michel... Tant de doux sentiments "s'échappent" de ce poème.
Bonne fin de journée et bisous,
Cathy.

Christian BAILLY a dit…

L'amour est est un bonheur qui se partage...
et tu le fais si bien en ces mots...
Merci

Dominique Brene a dit…

Magnifique description d'un amour éternel.
Bravo. J'ai aimé te lire. Bisous Michel bonne journée.

rosebleu a dit…

Magnifique poème que je découvre ce soir
félicitation
au plaisir bisous

jean-françois de neck a dit…

Tes images sont superbes .. d'une tendresse émouvante .. je suis ému de redécouvrir mon premier Amour, sous tes mots .. tu es un poète que je découvre de texte en texte !

morgane leroux a dit…

Que de mots doux et romantiques
Tu parles si bien de l'amour ...
Petits frissons en te lisant !!
Bisous

lamoune denullepart a dit…

Il est si loin ce temps où j'étais jeune et belle ! sourire
qu'importe je le revis à travers tes mots pleins de douceur !
Premiers émois où , comme un pur sang bat le cœur

Bisous

CHRISTIAN BAILLY a dit…

que de romantisme dans tes vers Michel !
Bravo !

karmin consuelo a dit…

fidèle a lui même
on vit ses émotions bz

Danielle DROUET a dit…

Michel ton poème est magnifique un hymne a l'amour avec des mots d'une tendresse et douceur que toi seul sait l’exprimée merci ton amie Antoinette