jeudi 13 mars 2014

ÉMOTION SUR LA BERGE DU RHIN







                           La nuit s'engouffre dans leurs cheveux

                           Et comme retenue l'obscurité en otage

                           Va son halé assombri et ténébreux

                           Traîner l'opacité noire sur le paysage.



                           Les âmes enlacées sur le bord du Rhin

                           De pas complices en l'heureuse saison

                           Vont les sentiments unissant leur instinct

                           Vivre l'instant en secret leurs émotions.



                           C'est là à l'orée de ces fiers rameaux

                           Il y a peu de temps la première fois

                           Que l'amour a glissé sur leur peau

                           Et leur coeur tendre caressé l'émoi.



                           Les corps posés sur l'herbe du soir

                           Ils retrouvent cet endroit paisible

                           Où la tendresse osant s'émouvoir

                           De leurs échanges doux et sensibles.



                           En leurs ébats roulés sur la mousse

                           Enchevêtrés, leurs ombres étendues

                           Usant de l'amour qui les éclabousse

                           Aux baisers sur leurs lèvres tendues.



                           Leurs soupirs rythmés et brûlants

                           Soufflent sur leurs désirs affermis

                           Laissant dans leur bonheur haletant

                           Un gémissement de plaisir aussi.



                                                           M  PIERRON 



 Copyright © M. Pierron