vendredi 4 avril 2014

L'ABEILLE



                                Blonde envolée au printemps de douceur

                                Elle va de son aiguillon aspirer le butin

                                S'enivrant dans l'océan parfumé des fleurs

                                Boire la sève dans les calices de jardin.



                               Fidèle errante sur le chemin de la nature 

                               Dans ces profonds pistils qu'elle rapine

                               Va de fleurs jusqu'aux fruits bien mûrs

                               Active, se gaver de la substance divine.



                               Dans la saison fleurie à l'heure estivale

                               Aguerrie de tiges et leur corolle sauvage 

                               Elle butine sans répit la diversité florale

                               Flânant les coteaux longeant les feuillages.



                               Souveraine dans ces vergers environnants

                               Et son effet bénéfique d'une pollinisation 

                               Quand la vie sur ses crochets s'agglutinant

                               En la faveur de grain et leur fécondation.



                               Elle m'offre onctueux le succulent plaisir

                               De son sucre doux d'un nectar naturel

                               Que je déguste lent et que je respire 

                               Festoyant ma bouche d'un coulis de miel.



                               Ingénieuse dans son pillage et son labeur

                               Son bonheur, un pétale le mal un pesticide

                               L'ouvrière innocente intoxiquée se meurt

                               Du poison humain redoutable insecticide.



                                                         M PIERRON





1 commentaire:

Danielle DROUET a dit…

Ce poème de l'abeille sur sa vie dans la nature belle description , tes mots sont merveilleux on dirait la vie merci a toi ton amie Antoinette