mercredi 18 novembre 2015

LES FENÊTRES



                                     
                                         Il y a des fenêtres qui portent des rideaux
                                         Quand vu de l’extérieur aux yeux indiscrets
                                         Elles cachent intime derrière leurs carreaux
                                         Des intérieurs et tous leurs petits secrets.

                                         Parées en longues étoffes ou fins voilages
                                         Jamais ne laissent rentrer l'indiscrétion
                                         Seule la lumière pénètre le vitrage
                                         Pour éclabousser l'ombre dans la maison.

                                         Il y a des fenêtres qui sont toutes dévêtues
                                         Qui ouvrent leur intérieur sur l’extérieur
                                         Déparées, sans plus aucun tissu
                                         Exaltent impunément l’œil inquisiteur.

                                         Parfois ouvertes, elles laissent s’évaporer
                                         Les bruits familiers et les joies vers l'azur
                                         Les mots s'envolent et se font attraper
                                         Par l'ouïe passagère qui les capture.

                                         Il y a des fenêtres derrière leurs volets
                                         Que l'on ne peut lorgner ni apercevoir
                                         Avec leurs tulles dans le noir complet
                                         Ne laissent à la vue pas une ombre choir.

                                         Dans la fin du jour envahie de lumière
                                         De fins voiles dissimulent l'intimité
                                         Derrière sa fenêtre, l'impudeur entière
                                         Offre au passant son intérieur et sa beauté.


                                                                             
                                                                                 M. PIERRON

http://www.copyrightfrance.com/phtml/p_logo1.php

                                              Copyright © M. Pierron
                      certificat: 000568365   

2 commentaires:

morgane leroux a dit…

Ouvrir sa fenêtre et laisser prendre de l'intérieur, sa chaleur, est une façon de donner.....
Toujours un plaisir de te lire Michel, quel qu'en soit le sujet !

Danielle DROUET a dit…

Ouvrir sa fenêtre et laisser entrer la chaleur de l’âme , le chant d'un oiseaux ou l'odeur des fleurs merci a toi pour ce poème magnifique merci Michel