mercredi 20 mars 2013

ÉPILOGUE A L'AMOUR

 



                                          Une peau satin de velours

                                          Frémissante main qui court

                                          D'une chaleur en caresse

                                          Au corps en soif de tendresse.



                                          Bouche d'aimant chevaleresque

                                          En baisers rimés ou de presque

                                          Assouvissant buccal désir

                                          A ces lèvres tendues de plaisir.



                                          Fièvre douce suprême festin

                                          D'une langue en pointes de seins

                                          Délectant le délice d'une possession

                                          Au féminin d'un corps hors tension.



                                                                                      M  PIERRON



Copyright © M. Pierron

certificat : 000568365









                                          

1 commentaire:

Christian BAILLY a dit…

Perfection !
Perfection du poème !
Perfection de ta vidéo, musique et images !
Un régal pour les yeux et la lecture de tes mots.
Merci Michel
Désolé je suis suspendu par Google
mais par la pensée je te donne mille fois + 1
Amitiés