mercredi 20 mars 2013

RUPTURE


                                     Quand un amour s’imprègne d'indifférence

                                     Que les sentiments régressent et reculent

                                     Que chaque instant n'a plus d'importance

                                     Et que le mot en gestes ridicules

                                     S'échangent et s'expriment en silence

                                     Il ne reste rien aimer, s'efface et s'annule.



                                    Quand les yeux foudroient du regard

                                    Que le mépris déforme un visage

                                    Que chaque pensée et le fruit d'un écart

                                    Et que le plaisir fuyant le partage

                                    Désunis deux cœurs et les égards

                                    Il ne reste rien aimer chavire sans naufrage.



                                    Quand une main d'une main se retire

                                    Que les doigts se décroisent se libèrent

                                    Appréciant le vide à ne plus revenir

                                    Que l'art n'est plus à la manière

                                    Et que l'envie refoule le désir

                                    Il ne reste rien aimer, disparaît se perd



                                    Quand un amour désemparé se meurt

                                    Que s'écroule aux fins tout un empire

                                    Que la différence fait battre les cœurs

                                    Que l'un fait mal l'autre doit souffrir

                                    Et que la douleur dévore à l'intérieur

                                    Il ne reste rien aimer n'est plus que souvenir.



                                                                                              M  PIERRON




Copyright © M. Pierron

certificat : 000568365

                                    


                                   

3 commentaires:

martine a dit…

Quel très beau texte très touchant et très réaliste !
Bonne soirée
bisous
martine

Dominique Brene a dit…

Charles Aznavour disait """il faut quitter la table quand le bonheur est déservi !!!
C'est triste !! Quand l'amour nest plus.
Trés beau texte .Touchant.

Danielle DROUET a dit…

Michel ton texte est très beau et tellement vrai , dure pour la personne qui subie triste réalité de la vie, mes tes mots sont si beaux pour le dire ,merci a toi