mardi 19 mars 2013

L' OCEAN



                               Immensité en eau profonde

                               Désert de vagues et de flots

                               Jusqu'à l'autre bout du monde

                               Il se meurt où la terre s'éclot.



                               Dans la lymphe de ces fonds marins

                               Où l'univers sombre et de silence

                               Il ressource à l'infini de ses confins

                               Une flore animée d'une existence.



                               Horizon de grande étendue

                               Sarcasmes hauts déferlants

                               Qui se soulèvent dans le chahut

                               Chaotique déboussolé du vent.



                               Euphories de lames verticales

                               Extrêmes scélérates envahissantes

                               Soumises au tourment infernal

                               En eau coléreuse et assaillante.



                               Combien d'âmes et de navires

                               Pris au piège dans son berceau 

                               Combattants jusqu'à l'ultime soupir

                               On périt sous son empire d'eau.



                               Dans ses entrailles tel un coffre-fort

                               Par des siècles de léthargie

                               Il renferme d'opulents trésors

                               Aux épaves éternellement ensevelies.



                                                                                           M  PIERRON



Copyright © M. Pierron

certificat : 000568365

                                

2 commentaires:

Rachida Zaidi a dit…

bonjour Michel .... c'est tjrs un plaisir de te lire .... c'est vraiment un très beau texte .... bravo

Elisabeth Blanchard a dit…

quel bonheur de lire enfin de la vraie poésie...un vrai plaisir des sens