dimanche 24 mars 2013

LA PASSION






                               Elle est cet élan en instant de folie

                               Une émotion, son ombre, la douleur

                               Tel, un besoin poussé par l'envie 

                               Quand la vertu fait battre le coeur

                               Fidèle le plaisir réside à l'esprit.



                               Elle est un lien une dépendance

                               Son obsession, l'âme du désir

                               Tel, un incendie d'effervescence

                               Sa flamme embrase le délire

                               Sa chaleur est une bienfaisance.



                               Elle est une fascination inconditionnelle

                               Un rêve son réveil le cauchemar

                               Tel, un voyage pensé et rationnel  

                               Le sentiment est son point de départ

                               Son arrivée, un vertige artificiel.

 


                               Elle est de peine ou de bonheur

                               Une tendresse, son mal, le chagrin

                               Telle, une larme issue de pleurs

                               Une caresse née de la main

                               La passion par la raison demeure.


                                                               M  PIERRON  



9 commentaires:

Christian BAILLY a dit…

Sans passion je ne suis rien...
Je ne sais pas vivre..
J'erre comme un chien...
Que son maître délivre...

Un très beau poème Merci Michel de ce beau partage

Edmond Nicolle a dit…

Vraiment tres joli ce texte, j'aime beaucoup.

jean-françois de neck a dit…

Magnifique .. tellement que je partage dans notre forum !

jean-françois de neck a dit…

Ces photos sont de toi ? .. oui, sinon de qui ?

Jeannine Vaquié a dit…

Ça tombe à pic pour moi...

Passion devient déraison d'être loin de lui, comme un exil.
J'étouffe hors de sa sphère et je me languis de le revoir. Tout est folie, hors de lui; Je suis une source inaltérable qui cherche son lit, je suis le feu qui ne consume que moi-même, je suis la douceur exaspérée, je suis un cri étouffé, je suis l'amour, la passion à tuer qui n'à pas le droit d'exister.
Heureux celui qui meurt d'aimer même à douleur ?
Je suis l'eau et le feu, je suis la vie épuisée..



merci de ce partage

morgane leroux a dit…

Vous avez dit "Passion"
Pour moi un mot qui résonne de mille fleurs
Ou de mille pleurs
mais un mot qui va aussi avec adoration
Fièvre, obsession,
Un mot de tous les temps de tous les amants....

Toujours un plaisir de lire tes mots Michel !

Hamam Bouzhar a dit…

Merci à vous de partager votre passion avec passion....C'est le mot qui sied aux âmes sensibles. Ravi de vous lire comme d'habitude.Franchement, un écrit éblouissant....Merci encore....

CHRISTIAN BAILLY a dit…

plutôt mourir que de vivre sans passion...
un très beau poème Michel !

lamoune denullepart a dit…

on s'y brûle les ailes et parfois même le cœur ....j'ai un ex qui me " reprochait de vouloir toujours vivre dans l'exaltation " ! je pense qu'avec l'âge elle devient tendresse ( mais là je parle du sentiment amoureux ) ! La passion est multiple et va au delà de l'amour ....je veux parler du fait d'avoir UNE passion dans la vie ( pour l'art , une activité , ou quoi que ce soit )là c'est plus une ouverture sur le monde extérieur que l'enfermement à DEUX ! Est-ce confus ce que je dis ? rire

merci Michel de poser tes mots avec passion ( je suppose )