jeudi 4 avril 2013

MA VOIX





                                      De syllabes en jeu de langage

                                      Le murmure des mots unis

                                      Souffle en sons les présages

                                      A ma voix l'écho qu'elle chérit. 



                                      Chuchoté, le timbre de ma voix

                                      Sibyllin d'intimes confidences

                                      Va remplir de paroles et de joies

                                      Le vide obscur de ses silences.



                                      Chanté haut poussée plus fort

                                      Ma voix ne fera que chanter

                                      Même si faux son mes accords

                                      Mes pas elle saura les faire danser



                                      Jets de cris lancés loin du hasard

                                      D'appels passionnés et courts

                                      Ma voix plaintive ose ton regard

                                      Frôlé par ton sourire en retour



                                      En bord de lèvre exprimé de son

                                      Diffusé dessous, un soupir

                                      Quand parler gémit d'émotions

                                      L'amour torture ma voix de désir.



                                                                         M  PIERRON




Copyright © M. Pierron 



                                              

1 commentaire:

Danielle DROUET a dit…

Ce poème EST plein d'amour, de sensibilité et un brin de nostalgie; un chef d'oeuvre j'adore
merci a toi Michel tues un génie avec tes mots ou personne ne reste insensible