lundi 18 mars 2013

LA NEIGE





                                  Elle a enseveli nos lieux villes et villages

                                  De son flocon de poudre de cristal

                                  Dissimulant tous repères sur son passage

                                  Sous la blancheur d'un tapis épais et glacial.



                                  Impertinente en folles giboulées

                                  Recouvrant le toit de nos chaumières

                                  Qu'elle coiffe de son satin ouaté

                                  D'un haut chapeau blanc d'hiver.



                                  D'un immense tablier de froidure

                                  L'intruse en plis immaculés

                                  S'est répandue captivant la nature

                                  De son bouclier âpre et gelé.



                                  Son blanc manteau frigide en silence

                                  A bouleversé plaines et montagnes

                                  Déformant le relief de son extravagance

                                  Papillonnant l'horizon de nos campagnes.



                                  Éternelle dans les hautes altitudes

                                  Régnant sur ces points culminants

                                  Impassible en toute ingratitude

                                  De se diluer pour un joli printemps.


                                   

                                  Elle a blanchi branches et feuillages

                                  De son étoffe de froidure hivernale

                                  Étouffant le vert de nos pâturages

                                  De sa couverture de flocons de cristal.


                                                                           M  PIERRON 



Copyright © M. Pierron 

certificat : 000568365