dimanche 17 mars 2013

TSUNAMI (chanson)




                      Un tremblement de terre a chargé le destin

                      Choisissant pour enfer l'océan marin 

                      Au delà de nos frontières une vague sans fin

                      Folle et meurtrière engloutissant sur son chemin

                      Maisons  et clairières tuant l'être humain.


                      Terrible est la douleur d'un seul coup soudain

                       La joie et le bonheur basculent dans le chagrin

                       Les larmes dans les pleurs, la tête entre les mains

                       Priant le seigneur pour retrouver les Siens.


                       Plongés dans la douleur le coeur démoli

                       Recherchant l'existence dans les gravats et débris

                       Avec cette espérance que tout n'est pas détruit 

                       La vie en équilibre d'un appel ou un bruit

                       L'espoir est invisible le silence s'en suit.


                              REFRAIN

                       Oh terre , terre qui tourne dans les cieux

                       De par cet univers immense et silencieux

                       Que règne ta lumière que ton ciel reste bleu

                       Apaise ta colère qui a défié mon Dieu

                       Oh terre , terre si belle et si profonde

                       Protège ton paradis les âmes de ce monde

                       Donne -nous aujourd'hui sur ta planète ronde

                       Un soleil infini dans une vie féconde.


                       Faire reculer le temps d'un temps en arrière

                       Remplacer le présent par le passé d'hier

                       Pour que soit moins poignant moins amer

                       L'espace de cet instant piégé dans cet enfer

                       Aux yeux de cet enfant qui voit mourir son père.



                       Apporter l'essentiel par un geste d'amour

                       Un élan fraternel sans paroles sans discours

                       Afin que ces appels ne crient plus au secours

                       Et que soit moins cruel le silence qui l'entoure.




                       Hommes, femmes, enfants, victimes, innocents

                       Ma pensée est bien profonde les mots insuffisants

                       Pour étrangler ta peine en ton coeur battant

                       Que ton futur s'imprègne d'un soleil brillant

                       Que ta blessure qui saigne cicatrise avec le temps.


                             REFRAIN 

                       Oh terre , terre qui tourne dans les cieux

                       De par cet univers immense et silencieux

                       Que règne ta lumière que ton ciel reste bleu

                       Apaise ta colère qui a défié mon Dieu

                       Oh terre , terre si belle et si profonde

                       Protège ton paradis les âmes de ce monde

                       Donne -nous aujourd'hui sur ta planète ronde

                       Un soleil infini dans une vie féconde.



                    

                                                                                                M  PIERRON



Copyright © M. Pierron

certificat 000568365

                           

Aucun commentaire: