jeudi 19 mars 2015

A FLEUR D'EMOI




                                 Lorsqu'un charme vous ébloui

                                 Par un visage doux et beau à la fois

                                 Que le frisson vous parcourt à l'infini

                                 Votre cœur battant est battu d'émoi.


                                Quand le désir est le fruit du hasard

                                Au mystère qui vous tend les bras

                                Que la tendresse vous poursuit du regard

                                Ivre, la joie s’immisce en chacun de vos pas.


                                Parce qu'une douceur discrète vous inspire

                                Sur une fin de geste que vous avez voulu 

                                Un parfum qui vous croise et vous respire

                                Et votre plaisir se jette sur l'inconnu.


                                A ces yeux silencieux qui vous touchent

                                Ces mains dociles aussi qui vous voient 

                                Quand votre lèvre sur le bord d'une bouche

                                Unie, la chaleur à des instants de joie.


                                Ces chauds silences qui vous caressent

                                Comme une envie qui vous sublime

                                L’œil et la joue conquis de prouesses

                                Usent de ces bienfaits tendres et intimes.


                                Ainsi, ce sourire jusqu'à son apothéose

                                Pousse l'espoir au fond de votre cœur

                                Que les sentiments en éclats explosent

                                Glorifiant d'amour vos instants de bonheur.


                                                                 M. PIERRON  

                        


             

               Copyright © M. Pierron

                         certificat :  000568365

                             

9 commentaires:

mary a dit…

que d’émois mon cher Michel c'est superbe des mots des paroles des rêves mille merci tu as une inspiration magnifique et j'aime vraiment c'est passionnant j'espère que tu auras mon message car j'en est poster plusieurs fois bisous et c'est romantique étoilé de merveilles bisous de ton amie Mary de yt ☼

renaud a dit…

Michel
Très bien ciselé ton poème sur l'émoi.
Il me remémore une jolie déclaration de Victor Hugo sur l'Amour:
"Est-on maître d’aimer ? Pourquoi deux êtres s’aiment, Demande à l’eau qui court, demande à l’air qui fuit, Au moucheron qui vole, à la flamme la nuit,au rayon d’or qui vient baiser la grappe mûre ! Demande à ce qui chante, appelle, attend, murmure ! Demande aux nids profonds qu’avril met en émoi ! Le cœur éperdu crie : Est-ce que je sais, moi ?.
Par ailleurs je suis allé faire un tour sur le blog de ta communauté de poètes.C'est un magnifique lieu d'échanges.Malheureusement il faut du temps qui me manque.
Amitiés
Renaud


flipperine a dit…

qu'il est beau d'aimer

Cathy a dit…


Un puissant émoi, Cher Michel, "décliné" tout au long de ta poésie avec, comme toujours, des mots choisis.
De la pudeur malgré la sensualité qui se dégage de tes lignes. C'est là tout le charme de ce poème.
Bravo et gros bisous,
Cathy.

Jolycène Guettois a dit…

+très belle poésie tendre à souhait. J ai beaucoup aimé, merci pour ce partage

CHRISTIAN BAILLY a dit…

ces émois partagés ici ne me laissent pas insensibles...
la délicatesse de ta plume ne peut que nous séduire...

Danielle DROUET a dit…

Michel comme toujours ton poème et d'une délicatesse sur l'amour tes mots sont sensuelles avec plein de pudeur et de douceur j'adore merci a toi ce es lignes tout un charme ton amie Antoinette

jean-françois de neck a dit…

Je suis ébloui, moi qui suis brute et tachiste .. je reconnais les splendeurs du romantisme ..

béatrice montagnac a dit…

Sensuel délicatement écrit beau texte